Comment fonctionne une maison domotique

Comment fonctionne une maison domotique

Permettant entre autres le pilotage des fermetures automatiques des portes et volets, de systèmes d’alarmes, la programmation des arrosages du jardin en passant par une gestion économique des systèmes de chauffage, la domotique regroupe un certains nombre de technologies, dont l’informatique et l’électronique. Utilisant également des techniques de télécommunication, elle est toutefois facile à comprendre.

La maison connectée, comment ça marche ?

Une maison connectée ; si une habitation bénéficiant d’un équipement de domotique est aussi appelée de cette façon, ce n’est pas sans raison. Le principe de fonctionnement de la domotique repose en effet sur la mise en communication de différents appareils, de sorte qu’ils puissent être commandés et/ou coordonnés à distance via un dispositif de commande unique. Rendre les tâches quotidiennes plus simples, sécuriser et/ou surveiller une habitation, éviter des consommations inutiles d’énergie, la domotique a été pensée pour apporter un meilleur confort et sécurité aux occupants.

Un ordinateur central ou une télécommande sont utilisés pour piloter à distance chaque dispositif connecté. Une tablette tactile ou un Smartphone peuvent toutefois aussi faire office de pilote central. Pour ce faire, des logiciels de gestion des équipements techniques ou applications dédiées y seront préalablement installés. Selon le type de connexion du réseau de domotique, les informations et requêtes sont alors véhiculées via un système de câblage approprié, un réseau Wifi, des ondes radio ou encore via un réseau électrique.

Outre les systèmes de portails et fenêtres automatiques, d’alarmes et de surveillance ou d’éclairage automatique, la domotique révèle également son potentiel en termes de confort et bien-être absolu dans la programmation des équipements électroménagers, audiovisuels, leur coordination avec d’autres appareils connectés selon les habitudes quotidiennes.

De larges possibilités de programmation

Programmer que la salle de bain soit à la bonne température quelques minutes après que la sonnerie du réveil ait retentie, mettre automatiquement en marche la cafetière à un tel moment, baisse systématique des stores lorsque le lecteur DVD est en mode lecture ou que le vidéoprojecteur est en marche, etc., les possibilités de programmations domotiques sont alors infinies. Autrement, s’il est préférable de penser la maison intelligente en amont des travaux de construction, la domotique s’intègre aussi très bien dans une maison déjà existante.

Elle ne s’applique par ailleurs pas seulement aux appareils domestiques récents ou de dernières technologies. Il est possible en effet de mettre en place un boîtier adapté pour relier un appareil plus ancien au réseau de domotique. Il est aussi possible de modifier les termes de paramétrage de tâches si le cas se présente, ou bien d’annuler une fonction planifiée. Enfin, la domotique aide particulièrement les personnes souffrant d’handicap ou plus ou moins dépendantes. Les systèmes d’assistance à distance à domicile sont notamment conçus pour cela.

Si de prime abord la domotique paraît difficile à comprendre, elle est d’une simplicité d’usage et tout à fait accessible à tous. Le coût d’une installation domotique étant encore souvent considéré comme élevé ; la sécurité, le confort et les économies d’énergie qu’elle apporte font qu’elle se révèle être un excellent investissement à moyen ou long termes.